Making of : The dark side of the Sun, Philip Richard

Philip Richard dévoile les coulisses de la prise de vue de sa superbe photographie des falaises américaines

falaise escarpée plongée à moitié dans la pénombre et à moitié éclairée
Dark side of the sun ©PHILIP RICHARD

Originaire de la région provençale, Philip Richard est un photographe voyageur. Passionné de nature, il sait capturer ces moments si particulier ou mère nature dévoile toute sa splendeur.

 

Pour nous, il revient sur un moment spécial dans sa carrière de photographe: le jour où il a capturé l'image qu'il a par la suite intitulée

The dark side of the sun ( la face cachée du soleil) :

 

" J’ai toujours aimé particulièrement cette photo...

Elle s’est imposée par improviste à la fin d’un trekking photo au petit matin dans un canyon reculé du territoire Navajo. Nous avions déjà passé deux nuits à la belle étoile sur place avec Michael Fatali, mon maître et frère en photographie; encore marqués par la vue de la voie lactée dans le ciel pur de ce mois d’aout en Arizona, et impressionnés par les vertigineux précipices qui nous entouraient, Michaël me dit “You should have a look here” (tu devrais regarder par ici), et la magie s’est révélée...

 

Ce sont pratiquement deux mondes qui se côtoient sur cette photographie, la roche déjà brulée par le soleil du matin, qui en délave les nuances; et juste en dessous, dans l’ombre, les restes du monde de la nuit avec des teintes pastel qui subsistent encore pour un moment et une impression de mystérieux qui perdure.

 

Techniquement ce ne fut pas facile d’arriver à ce résultat, mais c’est une parfaite illustration de l’importance de la lumière."

Écrire commentaire

Commentaires: 0


Découvrez notre newsletter